terre.d.Islam.free.fr

Assalamou alaikoum wa rahamtoullah wa barakatouhou Hadith: Que celui qui croit en Allah et au jour dernier ne dise que du bien ou se taise. Hadith: Celui qui ne compatit pas au sort des autres se verra privé de la miséricorde divine.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 définition du mot fatwa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yasmina
Admin
avatar

Nombre de messages : 100
Age : 29
Localisation : france
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: définition du mot fatwa   Sam 2 Juin - 1:09

Fatwa

Une fatwa (arabe: فتوى‎) [fatwā], avis juridique, au pluriel : fatāwa) est, dans l'Islam, un avis juridique donné par un spécialiste de loi religieuse sur une question particulière. En règle générale, une fatwa est émise à la demande d'un individu ou d'un juge pour régler un problème où la jurisprudence islamique n'est pas claire. Un spécialiste pouvant donner des fatāwa est appelé un mufti.

Comme il n'existe pas de clergé dans l'Islam, il n'y a pas de règle unanimement acceptée pour déterminer qui peut émettre une fatwa ; certains savants musulmans se plaignent que trop de gens se considèrent comme qualifiés pour en émettre.

Différents muftis peuvent émettre des fatwas contradictoires ; la conséquence d'un tel événement varie selon le pays. Dans un pays où la loi islamique est la base du droit civil et droit pénal, les fatwas sont débattues par les prélats nationaux avant d'être émises, après qu'un consensus a été obtenu. Dans ces cas, ils sont rarement contradictoires et ont force de loi. Si, malgré tout, une contradiction apparaît, les autorités nationales tranchent, émettant souvent une interprétation de compromis.

Dans les pays où la loi islamique n'est pas la base du droit national, les fatwas contradictoires coexistent. Les croyants suivent alors celles qui ont été émises par un membre de la même tradition qu'eux-mêmes. Ainsi, un sunnite suivra rarement une fatwa émise par un religieux chiite.

Neanmoins, une fatwa ne reste qu'un avis juridique n'ayant autorité que dans le cadre d'un code législatif ou s'il est adopté, car l'homme est doué de raison, nous dit le Coran


Exemples de fatwa

* Le 14 février 1989, une fatwa réclamant l'exécution de Rushdie a été proclamée sur Radio Téhéran par l'Ayatollah Rouhollah Khomeini, chef de l'Iran dénonçant le livre comme "blasphématoire" envers l'Islam. Comme le roman suggère que Rushdie ne croit plus en l'Islam, Khomeini l'a aussi condamné pour apostasie, ce qui selon le Hadith est passible de mort. Khomeini précisa alors que c'était la responsabilité de tout musulman "zélé" d'exécuter Rushdie et ses éditeurs.

* Le 5 septembre 2004, un mufti d'Irak a émis une fatwa demandant la libération de deux journalistes français enlevés par des groupes islamiques.

* Le 9 août 2005, l'Ayatollah Ali Khamenei lança une fatwa interdisant la production, le stockage et l'utilisation d'armes nucléaires. Le texte complet de la fatwa a été reproduit dans un rapport officiel lors d'une rencontre de l'Agence internationale de l'énergie atomique (IAEA) à Vienne[1].

En occident, cependant, le terme fatwa est régulièrement mal compris ou assimilé (réduit) à certains de ses aspects les plus violents. Ainsi, le livre Fatwa contre l'Occident, de Roland Jacquard (ISBN 2226105700) utilise le terme fatwa dans ce sens commun quelque peu dévoyé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre.d.islam.free.fr/
 
définition du mot fatwa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DEFINITION D' UNE FATWA
» Définition et rôle du Héraut
» Définition Espece invasive
» Définition
» Shirk (Associationnisme)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
terre.d.Islam.free.fr :: Vocabulaire...-
Sauter vers: