terre.d.Islam.free.fr

Assalamou alaikoum wa rahamtoullah wa barakatouhou Hadith: Que celui qui croit en Allah et au jour dernier ne dise que du bien ou se taise. Hadith: Celui qui ne compatit pas au sort des autres se verra privé de la miséricorde divine.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'importance et l'obligation de la prière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yasmina
Admin
avatar

Nombre de messages : 100
Age : 29
Localisation : france
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: L'importance et l'obligation de la prière   Sam 2 Juin - 1:33

- La "Salât" est le plus important pilier de l'Islam après la "Chahâdah" (la profession de foi).
- L'une des dernières recommandations du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) à l'attention de sa "Oummah", avant qu'il ne quitte ce monde, portait sur le respect de la "Salât".
- D'après les Hadiths, il apparaît clairement que la prière sera le premier devoir au sujet duquel les croyants seront questionnés le Jour du Jugement Dernier.
- Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) affirmait que la fraîcheur de ses yeux se trouvait dans la Salât.
- Quand il (sallallâhou alayhi wa sallam) était préoccupé par quelque chose, il allait chercher du soutient dans la prière.
- La "Salât" est un moment durant lequel le croyant converse directement avec Allah. En effet, dans un Hadith, il est relaté que lorsque le musulman récite les différents versets de la sourate "Fâtiha", Allah lui répond immédiatement. C'est peut être la raison pour laquelle certains affirment que la prière est le "Mirâdj" (l'ascension) du croyant.
- La prière est également pour le croyant un moyen lui permettant d'exprimer par ses gestes et sa conduite sa totale soumission envers Allah.
- La Salât est un moyen de purification extraordinaire des péchés pour le musulman, comme l'a évoqué le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) dans de nombreux Hadiths.

Ces différents éléments montrent clairement l'importance de la Salat en Islam. Il est à noter cependant que les références islamiques n'ont pas seulement évoqué l'obligation de la Salat ainsi que les vertus qui sont liées à sa pratique, ils contiennent également des mise en garde sévères et des avertissements terribles à l'encontre de ceux qui font preuve de négligence par rapport à ce devoir fondamental.
Il est ainsi rapporté dans les Hadiths que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) a dit:
"En vérité, entre l'homme et le polythéisme ainsi que la mécréance, il n'y a que la négligence de la Salât". (Mouslim)

C'est en raison de ce genre d'avertissements que certains Compagnons (radhia Allâhou anhoum) (tels que Oumar (radhia Allâhou anhou), Abdoullah Ibné Abbâs (radhia Allâhou anhou) et Abdoullah Ibné Masoûd (radhia Allâhou anhou)) , ainsi que de nombreux savants (parmi lesquels Imâm Ahmad Ibné Hambal r.a., Ishâq Ibné Râhwayh r.a. et Abdoullâh Ibné Moubârack r.a.) étaient d'avis que celui qui délaisse une prière obligatoire sans raison valable perd sa foi et devient mécréant. Il est à noter cependant que cette question n'a jamais fait l'unanimité et elle a toujours été controversée. En effet, la majorité des savants pensent, se basant pour cela sur un certain nombre d'autres références, que celui qui abandonne la Salât sans motif valable mais qui ne renie pas pour autant son obligation commet un très grave péché. Il reste cependant musulman. Ils interprètent ce Hadith comme étant en rapport avec celui qui délaisse la Salât en remettant en question son caractère obligatoire. Il n'en reste pas moins que les propos du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) sont très durs et donnent à réfléchir...

Dans un autre Hadith, il est dit en ce sens:

"Celui qui ne respecte pas la Salât n'aura ni lumière, ni preuve (en sa faveur), ni salut (le Jour du Jugement Dernier). Et il sera le Jour Final en compagnie de "Qâroûn" (Coré) , "Firaoun" (Pharaon), "Hâmân" et "Oubay Ibné Khalf"." (Ahmad, Tabrâni et Ibné Hibbân)

Ibné Qayyim r.a., expliquant ce Hadith, écrit que:

Celui dont le pouvoir aura empêché de prier sera ressuscité avec Pharaon (de nombreux versets du Qour'aane relatent comment il avait abusé de son pouvoir pour asservir son peuple et s'était lui-même proclamé comme étant Dieu. Le Qour'aane évoque également sa tyrannie, sa rébellion envers Allah et le Prophète Moïse (alayhis salâm) etc...).

Celui dont les biens auront empêché de faire la Salat sera ressuscité en compagnie de Coré (voir le sort qui lui a été réservé dans le passage suivant du Qour'aane: Sourate 28 / Versets 76 à 82).

Celui dont la fonction et l'attachement pour l'honneur aura empêché de prier sera ressuscité avec Hâmân (qui est également mentionné dans le Qour'aane comme étant un proche collaborateur du Pharaon, dont il était le vizir).

Celui dont le commerce aura empêché de faire la Salât sera ressuscité aux côtés de "Oubay Ibné Khalf" (A titre de rappel, il faut savoir que ce dernier était un riche commerçant païen de la Mecque et un ennemi acharné du Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) . Il avait l'habitude de dire au Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) qu'il avait un élevé et entretenu un cheval dans le seul but qu'un jour il s'en servirait pour le tuer (Naoûdhou billâhi min dhâlik). Une fois, le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) le répondit en ces termes: "Incha Allah, c'est moi (au contraire) qui vais te tuer !". Cette prophétie se réalisa plusieurs années plus tard, lors de la bataille de Ohod. Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) le blessa alors légèrement avec une petite lance. Mais cette blessure fut pourtant à l'origine de sa mort, et il rendit l'âme dans d'énormes souffrances, avant même d'avoir pu retourner à Makkah).

Le Jour Final, vous le savez bien, sera vraiment terrible... A ce moment, chacun essaiera de s'attirer la Miséricorde d'Allah... En ce Jour, la colère d'Allah sera si grande que même les Messagers et Prophètes (alayhimous salâm) n'oseront pas Lui demander quoique ce soit... Dans ces conditions, essayez d'imaginer la situation de celui qui se retrouvera aux côtés des plus grands ennemis d'Allah... Qu'Allah nous préserve tous d'un tel sort ! Âmine.

Dans un autre Hadith, il est rapporté que le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) a dit:

"Celui qui a perdu une prière, c'est comme si on lui avait pris sa famille et ses biens." (Ibné Hibbân et Ahmad)

Au travers de ces propos, le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) veut faire prendre conscience aux croyants et croyantes que le préjudice que représente pour un individu la perte de sa famille et de ses biens est équivalent au préjudice que doit supporter celui qui a perdu une seule Salât. Essayez d'imaginer à partir de là la situation de celui qui délaisse les cinq prières quotidiennes...

Ces différents Hadiths que nous avons vu jusqu'à maintenant ne laissent place à aucune ambiguïté: la négligence de la Salât compte parmi les péchés les plus graves... Pourtant, combien de fois encore, de nos jours, nous nous montrons insouciants à ce sujet. Par exemple, il suffit que l'on soit un peu souffrant pour qu'on délaisse complètement la Salât. En agissant ainsi, nous oublions la réaction de Oumar (radhia Allâhou anhou) dans les derniers moments de sa vie: Bien qu'il avait été poignardé à plusieurs reprises et qu'il avait des blessures ouvertes très graves avec une forte hémorragie, cependant, lorsqu'arrivait l'heure de la prière, on le réveillait et on lui demandait s'il désirait l'accomplir. Il répondait par l'affirmative, l'accomplissait comme il le pouvait et ajoutait alors: "Celui qui ne fait pas la prière n'a pas de place en Islam..." Soubhânallâh ! Ces gens avaient réellement compris l'importance de la Salât ! Qu'Allah nous accorde également cette compréhension qui nous fait défaut aujourd'hui. Âmine.

Il est à noter que les Hadiths cités portent également sur le fait de ne pas accomplir la prière à son heure et de le remplacer par la suite, et ce, sans raison valable. Ibné Mas'oud (radhia Allâhou anhou) , commentant le verset suivant du Qour'aane qui dit " Malheur donc, à ceux qui prient tout en négligeant leur Salat" , affirme que cela concerne ceux qui retardent les prières.

En guise de conclusion, je voudrai juste rappeler le récit suivant:

Dans un Hadith du Sahîh Boukhâri, il est rapporté qu'une fois le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) fit un rêve dans lequel il vit un homme qui se faisait écraser la tête indéfiniment avec un rocher (c'est à dire qu'à chaque fois qu'il avait la tête enfoncée, le temps que le rocher soir ramené, sa tête retrouvait sa condition normale. Et le supplice recommençait alors à nouveau...). Lorsqu'il questionna Djibraïl (alayhis salâm) (qui l'accompagnait) à ce sujet, voici la réponse qu'il obtint: "Cet homme avait appris le Qour'aane et l'avait ensuite délaissé et il se montrait négligent envers les prières obligatoires."

Qu'Allah nous protège de tous les châtiments et nous permette de toujours respecter la Salat, ainsi que tous les autres devoirs religieux.

Âmine

Wa Allâhou A'lam !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre.d.islam.free.fr/
 
L'importance et l'obligation de la prière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obligation faite aux imams d'alléger la prière
» Le taslim (salutations de fin de prière)
» L'obligation de suivre l'Imam
» L'obligation d'être assidu dans l'accomplissement de la prière en général, et plus particulièrement les prières du 'asr et du fadjr
» Prière au Père ! Que Dieu te bénisse toi qui lit cette prière !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
terre.d.Islam.free.fr :: Prières-
Sauter vers: