terre.d.Islam.free.fr

Assalamou alaikoum wa rahamtoullah wa barakatouhou Hadith: Que celui qui croit en Allah et au jour dernier ne dise que du bien ou se taise. Hadith: Celui qui ne compatit pas au sort des autres se verra privé de la miséricorde divine.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sagesse de priere....:)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yasmina
Admin
avatar

Nombre de messages : 100
Age : 29
Localisation : france
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: Sagesse de priere....:)   Sam 2 Juin - 1:17

Bismillâhi-r-Rahmâni-r-Rahîm


Glorifiez Dieu quand vous parvenez au soir et quand vous parvenez au matin!
A Lui toute louange dans les cieux et la terre, dans l’apres-midi et au milieu de la journée. (Coran, 30:17-18)


Ô frere et soeur! Tu demandes la sagesse qui réside dans la répartition des prieres quotidiennes en cinq moments précis ? Prends ces quelques exemples de sagesse.....
En effet, le temps de chaque prieres est le commencement d’une importante révolution, le miroir de la sublime jouissance divine et ce qui reflete dans cette disposition la totalité des bienfaits divins. C’est pourquoi on a commandé la priere qui est une louange, une grace rendue pour l’ensemble des innombrables bienfaits rassemblés entre deux prieres, et qui est un surcroît d’invocations et d’honneurs rendus a ces moments la au Glorieux Tout-Puissant. Pour comprendre un tant soi peu cette signification subtile et profonde, il faut ecouter avec ton ame les cinq points suivants inshaAllah :

Premiere subtilité : Le sens de la priere, c’est d’invoquer, de glorifier et de remercier Dieu. C’est-a-dire, Le consacrer en parole et en acte en Le louant de Sa Majesté par la formule “ Gloire a Dieu”...C’est aussi L’exalter et Le magnifier en parole et en acte devant Sa perfection par la formule “ Dieu est Le Plus Grand!”...C’est aussi Le bénir, par le coeur, la parole et le corps, de Sa Beauté par la formule “ Louange a Dieu”,
L’invocation, la glorification et la louange sont donc comme les noyaux de la priere. C’est pour cela que ces trois éléments se retrouvent partout dans les mouvements et les récitations de la priere.
C’est également pour cela qu’apres la priere, on récite 33 fois ces paroles sacrées en guise de rappel et de consolidation du sens de la priere. La signification de la priere se trouve remémorée par ces résumés condensés.

Deuxieme subtilité : L’adoration signifie que le serviteur se prosterne dans la Cour de Dieu, dans l’étonnement et l’amour, devant la perfection du Seigneur, la puissance de l’Absolu et la miséricorde divine, en voyant sa faute, son impuissance et sa pauvreté. C’est-a-dire que la souveraineté du Seigneur exige l’adoration et la soumission. La sainteté et la pureté de la souveraineté exigent du serviteur qu’il voie sa faute et s’en repente, que, par l’invocation et la formule “ Gloire a Dieu”. Il proclame que son Seigneur est pur et au-dela de tout défaut, qu’Il est saint par rapport a toutes les fautes de l’univers et qu’Il est exempt d’elles.
De plus, la parfaite puissance du Seigneur exige du serviteur qu’il voie sa faiblesse et l’impuissance des créatures, qu’il s’incline modestement, appreciatif et etonné, devant la magnificence des oeuvres de la Puissance de l’Absolu, qu’il se réfugie et se fie a Lui.
De plus, le trésor de miséricorde illimité de la souveraineté exige du serviteur qu’il expose, grace a la demande et a la supplication, ses propres besoins ainsi que la pauvreté et les besoins de toutes les créatures, qu’il proclame la bienfaisance et les graces de son Seigneur par la reconnaissance, l’éloge et par la formule “Louange a Dieu”. Donc contiennent ces significations et c’est pour cela qu’elles furent établies.

Troisieme subtilité : L’homme est un parangon réduit de ce macrocosme. La Fatiha sacrée est une section représentative de ce Glorieux Coran. De meme la priere est un index lumineux qui contient les diverses formes d’adoration. Et Elle est une carte sacrée qui indique leurs diverses couleurs dues a toutes sortes de créatures.

Quatrieme subtilité : Les aiguilles d’une horloge hebdomadaire qui indiquent les secondes, les minutes, les heures et les jours se correspondent, se représentent, s’équivalent. De meme, les mouvements alternatifs du jour et de la nuit qui équivalent aux secondes de ce monde, géante horloge divine, les années qui mesurent les minutes, les phases de la vie humaine qui mesurent les heures, et les époques de la vie de la terre qui mesurent les jours se correspondent, se représentent, s’équivalent et évoquent les uns les autres. Par exemple :

L’aube : précédant le lever du soleil, elle évoque le printemps, les débuts de la vie utérine de l’homme et le premier des six jours de la création de la terre, et rappelle les proces divins qui y sont présents.

Le midi : indique le milieu de l’été, la fleur de l’age et l’époque de la création de l’homme au cours de la vie de la terre, et ressemble a cela. Il évoque les manifestations de la miséricorde et l’abondance des graces qui s’y trouvent.

L’apres-midi : ressemble a l’automne et a la vieillesse et aussi au temps de félicité du Prophete sallallahou 3alayhi wa sallam des derniers temps : Il remémore les proces divins et les faveurs du misericordieux qui y sont présents.

Le crépuscule : rappelle la disparition de nombreuses créatures a la fin de l’automne et la mort de l’homme et la destruction de la Terre au début de l’apocalypse. Il nous fait comprendre les manifestations de La Majesté et réveille l’homme du profond sommeil de l’insouciance, il l’averti.

Le soir : rappelle l’obscurité qui étend son linceul noir sur les traces du jour, et l’hiver qui restantes de l’homme mort qui disparaissent du champ d’epreuves qu’est le monde. Il proclame les dispositions majestueuses du Glorieux au Pouvoir coercitif.

Quand a la nuit, elle nous fait comprendre l’hiver, la tombe, et le monde intermédiaire, et rappelle a l’homme combien l’ame humaine a besoin de la Miséricorde du Clément.

Vient a la priere de la veillée, elle nous enseigne, nous avertis quelle lumiere necessaire elle est dans la nuit de la tombe et dans l’obscurité du Monde intermediaire, Elle rappelle les innombrables bienfaits du Véritable Dispensateur des biens dans toutes ces révolutions, Elle proclame combien Il mérite reconnaissance et éloge.

La deuxieme aube rappelle l’aube de la résurrection. En effet, autant il est logique, necessaire et certain qu’il y aura un matin a cette nuit et un printamps a cet hiver, autant l’aube de la resurrection et le printemps du monde intermédiaire sont certains.

Chacun de ces cinq moments se situe au commencement d’une importante révolution et évoque les grandes transformations. Tout en indiquant les sublimes dispositions journalieres du Pouvoir de L’Absolu. Il rappelle les miracles du pouvoir annuel, séculaire et millénaire et concernant les vie de la terre ainsi que les bienfaits de la misericorde.

En conclusion, la priere obligatoire qui est un devoir de la nature, l’essence de l’adoration et une obligation absolue est appropriée a ces moments-la.

Cinquieme subtilité : L’homme est naturellement tres faible. Et pourtant tout le touche, tout l’attriste et l’afflige. Il est extremement impuissant. Et pourtant ses malheurs et ses ennemis sont nombreux. Il est extremement pauvre. Et pourtant ses besoins sont considerables. De plus, il est paresseux et impotent, Et pourtant les responsabilités de la vie sont lourdes. Et son humanité le lie a l’univers. Et pourtant la disparition et la séparation de ce qu’il aime et de ces fréquentations l’affligent sans cesse. De plus, la raison lui montre des visées nobles et des fruits eternels. Et pourtant la portée de sa main et sa vie sont courtes de meme que son pouvoir et sa patience sont limités.

On comprend clairement combien il est important pour une ame dans cet état, de recourir a l’aube, a la Cour d’une Majesté Toute-Puissante, d’un Misericordieux Possesseur de Beauté, de Lui présenter sa pétition par les supplications et la priere et de Lui demander succes et secours. Cela est egalement un point d’appui indispensable a cette ame qui resistera ainsi aux occupations qui l’attendent et aux devoirs dont on le chargera dans la journée a venir.

Le midi est le point culminant du jour et le début de son déclin. Ce sont les moments ou s’achevent les taches quotidiennes, un moment de répit par rapport a l’opression des occupations. C’est egalement le moment ou l’ame a besoin de respirer apres l’insouciance, l’etourdissement que donnent les travaux temporaires harassants du monde transitoire. C’est enfin le moment ou se manifestent les bienfaits divins. Accomplir la priere du midi signifie pour l’ame humaine liberation de ses opressions, de l’insouciance et de ces choses insignifiantes et passageres, jonction des mains dans la Cour du Véritable Dispensateur des biens, l’Eternel Qui subsiste par Lui-meme, remerciement et louange pour tous Ses bienfaits et appel a Son assistance. Cela signifie egalement que l’ame humaine manifeste son impuissance en s’inclinant devant la Majesté et la Grandeur de Dieu, qu’elle proclame son etonnement, sa passion et son humilité en se prosternant devant Sa perfection infinie et Sa Beauté incomparable. N’est pas un homme l’homme qui ne comprend pas combien faire sa priere du midi, qui signifie tout cela, est beau et agreable, necessaire et opportun!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre.d.islam.free.fr/
 
Sagesse de priere....:)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans la prière, j'ai cherché la Sagesse.
» Prière pour recevoir des Grâces de sagesse, de calme et de discernement !
» Prière pour obtenir la Sagesse !
» [b]PRIERE DE PROSPERITE[/b]
» Proverbes et sagesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
terre.d.Islam.free.fr :: Prières-
Sauter vers: