terre.d.Islam.free.fr

Assalamou alaikoum wa rahamtoullah wa barakatouhou Hadith: Que celui qui croit en Allah et au jour dernier ne dise que du bien ou se taise. Hadith: Celui qui ne compatit pas au sort des autres se verra privé de la miséricorde divine.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 gog et magog

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yasmina
Admin
avatar

Nombre de messages : 100
Age : 29
Localisation : france
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: gog et magog   Sam 2 Juin - 0:10

Qui sont "Gog et Magog" (en arabe "Ya'jûj wa Ma'jûj"), mentionnés dans le Coran à propos du récit de Dhu-l-Qarnayn (Coran 18/94) et aussi comme étant un signe annonciateur de la proximité de la Fin des temps (21/96) ?

Il est difficile de se prononcer de façon catégorique. On peut cependant dire qu'il s'agit d'êtres humains descendants d'Adam et d'Eve, de constitution physique tout à fait normale. Attention donc à ces récits légendaires et folkloriques qui présentent Gog et Magog comme des hommes gigantesques ou minuscules, aux oreilles hypertrophiées, etc. Ces récits ne sont pas extraits des sources de l'islam (Coran et Hadîths). Voir la critique qu'en a faite le savant musulman indien as-Syohârwî (cf. Qassas ul-qur'ân, tome 3 pp. 180-181).

En fait, si l'on retient la recherche de ce savant, "Gog et Magog" sont les vocables par lesquels les peuples sédentaires d'Orient nommaient les peuplades originaires d'Asie centrale qui, régulièrement, faisaient des incursions dans les cités pour venir les piller (Qassas ul-qur'ân, tome 3 pp. 184-195). Et le Coran a repris ces vocables, même s'ils peuvent désigner des peuples différents en fonction d'époques différentes...


1. Pour l'époque qui concerne Cyrus II (Dhu-l-Qarnayn) :

Pour l'époque qui concerne Cyrus II, toujours selon as-Syohârwî, "Gog et Magog" désigneraient les Scythes, ces cavaliers semi-nomades dont le territoire s'étendait du nord de la mer Noire au nord de la mer Caspienne. Franchissant ponctuellement le massif du Caucase en passant par la Passe de Darial, ils venaient ravager la Ciscaucasie, où ils étaient redoutés (cf. Qassas ul-qur'ân, tome 3 p. 207).


2. Pour l'époque du Prophète Muhammad (sur lui la paix) et pour celle du califat abbasside :

Le Prophète Muhammad (sur lui la paix) avait déclaré un jour à son époque (il est mort en l'an 632 de l'ère grégorienne) qu' "un malheur" allait s'abattre sur "les Arabes", avant d'affirmer qu' "une ouverture s'était pratiquée dans le Mur de Gog et Magog" (rapporté par Al-Bukhârî, n° 3168, Muslim, n° 2880). As-Syoharwî relate de al-'Aynî, de al-Qurtubî et de al-Kirmânî qu'ils ont écrit que cette "ouverture" était à prendre dans un sens métaphorique (Qassas ul-qur'ân, tome 3 pp. 220-221), et de al-Kirmânî que cette parole annonçait les invasions des Mongols, autre peuplade semi-nomade d'Asie centrale, désignés donc sous l'appellation "Gog et Magog" (Qassas ul-qur'ân, tome 3 p. 221). Ces invasions, qui allaient se dérouler au XIIIè siècle, devaient ravager de nombreuses contrées et, comme prédit par le Prophète, être un grand malheur pour les Arabes. En effet, elles débouchèrent sur la mise à mort du calife abbasside en 1258 et sur le pillage de la florissante capitale Bagdad. Et c'était bien au VIIè siècle, donc à l'époque du Prophète, que les ancêtres de ces envahisseurs avaient commencé leurs mouvements. Donc, métaphoriquement, qu' "une ouverture s'était pratiquée dans le Mur".


3. En ce qui concerne l'époque de la Fin des temps :

Le Prophète Muhammad (sur lui la paix) a déclaré qu'à la fin des temps, Jésus (sur lui la paix) reviendra sur Terre anéantir l'Antéchrist (ad-Dajjâl) et qu'ensuite il recevra de Dieu l'ordre de se réfugier avec les croyants sur le Sinaï afin d'échapper à Gog et Magog, qui déferleront sur des contrées entières (pour plus de détails, lire notre article sur le sujet). Dans le Coran, Dieu a fait allusion à cet ultime déferlement de Gog et Magog, devant précéder de peu la Fin du Monde : "Jusqu'à ce que déferlent Gog et Magog et qu'ils dévalent de chaque colline. La promesse vraie [= la fin du monde] sera alors devenue proche…" (Coran 21/96-97).
Quels sont aujourd'hui les ancêtres de ces peuples qui déferleront dans le futur, peu avant la Fin du monde, et qui ont été nommés "Gog et Magog" par Dieu dans ce verset du Coran et par le Prophète dans ce Hadîth ? S'agirait-il de peuples d'Extrême-Orient déferlant sur une grande partie du monde ? De ceux qui, "lorsqu'ils se réveilleront, le monde tremblera" ? Nous ne saurions le dire.

Wallâhu A'lam (Dieu sait mieux).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terre.d.islam.free.fr/
 
gog et magog
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chirac et gog et magog
» Gog et Magog
» Gog et Magog ou Ratzinger un membre de la Bête
» Vidéo : "Les fondements théologiques de Gog et Magog : Quand les Prophéties se réalisent !
» Gog et Magog

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
terre.d.Islam.free.fr :: Le monde invisible-
Sauter vers: