terre.d.Islam.free.fr

Assalamou alaikoum wa rahamtoullah wa barakatouhou Hadith: Que celui qui croit en Allah et au jour dernier ne dise que du bien ou se taise. Hadith: Celui qui ne compatit pas au sort des autres se verra privé de la miséricorde divine.
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 explication sourate YASSIN

Aller en bas 
AuteurMessage
Saïda

avatar

Nombre de messages : 37
Age : 27
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 13/06/2007

MessageSujet: explication sourate YASSIN   Ven 15 Juin - 16:45

La soumission dans l’invitation à Allah.

Sourate Yâ-Sîn montre qu’il existe deux autres aspects de la
soumission auxquels le Musulman doit se conformer : s’en remettre à
Allah lors de l’invitation à Allah et persister dans son invitation quel
qu’en soit le résultat, car l’invitation à l’Islam fait partie du culte et est
un moyen de se rapprocher d’Allah, que ses fruits soient apparents ou

non.
Voilà pourquoi la sourate Yâ-Sîn nous présente deux types de

personnes : des personnes dont le coeur est vivant, et des personnesdont le coeur est mort. Et comme il nous est impossible de connaître lecoeur des autres, nous ne pouvons savoir qui aspire à la guidance, et par conséquent notre devoir est d’inviter tout le monde, qu’ils
acceptent la guidance ou non.


Les circonstances de la révélation de cette sourate.

La sourate commence par citer ceux dont on ne pense pas qu’ils vont

accepter d’être guidés :
“Cela leur est égal que tu les avertisses ou

que tu ne les avertisses pas: ils ne croiront jamais.” verset 10.

Puis

la sourate mentionne ceux qu’on a espoir de voir accepter la

guidance : “Tu avertis seulement celui qui suit le Rappel (le

Coran), et craint le Tout Miséricordieux, malgré qu’il ne Le voit

pas. Annonce-lui un pardon et une récompense généreuse.”

verset 11.
Comme nous l’avons dit, cette présentation des deux types de

personnes, s’explique par les circonstances de sa révélation au

Prophète (BP sur lui) juste avant l’Hégire, lorsque l’Islam cessa de se

répandre et que les Musulmans commencèrent à désespérer de leurs

efforts pour inviter à l’Islam. C’est pourquoi de nombreux versets

réconfortent le Prophète en affirmant qu’il est dans la bonne voie,

raffermissant sa détermination à poursuivre son invitation à Allah :

“Tu (Mohammed) es certes du nombre des messagers, sur un

chemin droit. C’est une révélation de la part du Tout Puissant, du

Très Miséricordieux, pour que tu avertisses un peuple dont les

ancêtres n’ont pas été avertis: ils sont donc insouciants.”

verset 3-6.

La sourate interpelle ceux qui invitent à Allah, et nous interroge tous :

Allez-vous obéir à Allah, vous soumettre et poursuivre votre

invitation ? Car Allah Seul sait ce que contient le coeur des hommes.

C’est pourquoi l’invitation à Allah reste un devoir, même si en

apparence la réaction des gens ne semble pas encourageante.


Le modèle de la soumission.

Cette sourate rapporte le récit bien connu de ce village auquel Allah

envoya trois messagers :

“Donne-leur comme exemple les habitants

de la cité, quand lui vinrent les envoyés. Quand Nous leur

envoyâmes deux [envoyés] et qu’ils les traitèrent de menteurs.

Nous [les] renforçâmes alors par un troisième et ils dirent:

«Vraiment, nous sommes envoyés à vous».” versets 13-14.

Il y eut

donc trois prophètes envoyés dans ce village, mais il y eut aussi un

homme qui eut le sentiment d’être responsable pour cette religion et

dont l’attitude fut remarquable :
“Et du bout de la ville, un homme

vint en toute hâte et dit: «Ô mon peuple, suivez les messagers:

suivez ceux qui ne vous demandent aucun salaire et qui sont sur la

bonne voie et qu’aurais-je à ne pas adorer Celui qui m’a créé? Et

c’est vers Lui que vous serez ramenés.” versets 20-22.
C’est

l’histoire d’un homme qui ne resta pas indolent sous prétexte qu’il y

avait des prophètes dans son village, mais qui fit preuve de

détermination et persista dans ses efforts pour inviter son peuple à

Allah, en dépit du fait que ce peuple n’avait pas accepté les appels

venant des prophètes, qui sont de loin meilleurs que lui… Cette

histoire s’inscrit donc directement dans le thème de cette sourate : Ne

désespère pas des gens lorsque tu les invites à l’Islam.

Les signes dans l’univers et leurs fins.


La sourate insiste sur la mort et la résurrection pour nous rappeler que

nous allons tous mourir, croyants et incroyants, soumis et rebelles. Et

nous devons persévérer dans notre invitation à Allah, il se peut

qu’Allah (exalté soit-Il) réveille le coeur d’un insoumis avant qu’il ne

meure. Ce thème apparaît accompagné de versets sur
l’univers, traitant surtout de la fin des choses, comme pour rappeler
aux incroyants la


mort qui représente la fin de leur désaveu et la fin de toute créature.

Ecoutons les paroles divines :

“et le soleil court vers un gîte qui lui

est assigné; telle est la détermination du Tout Puissant, de

l’Omniscient. Et la lune, Nous lui avons déterminé des phases

jusqu’à ce qu’elle devienne comme la palme vieillie.” verset 38-39.
Ce qui signifie que le soleil et la lune ont une fin, comme toutes les

créatures.

Lisez Yâ-Sîn à vos morts.

Nous comprenons à présent le hadith du Prophète (BP sur lui) qui dit :

“Lisez Yâ-Sîn à vos morts.”

Cependant la signification du hadith n’est

pas de lire la sourate sur la tombe comme beaucoup le font, mais de la

lire au mort au moment de l’agonie. Il s’agit donc de lire la sourate à

tout être vivant, même à ceux qui en sont à leur dernier souffle, car

tant qu’il reste un souffle de vie en eux, il faut les inviter à Allah et ne

pas désespérer d’eux… Principe essentiel pour tous ceux qui invitent à

Allah.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
explication sourate YASSIN
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
terre.d.Islam.free.fr :: Le Coran (explication de versets ou de sourates)-
Sauter vers: